Redoine Faïd met un terme à sa grève de la faim

Lundi 8 octobre, trois autres complices présumés de Faïd ont été arrêtés en région parisienne.[AFP]

Redoine Faïd a finalement mis un terme à sa grève de la faim. Incarcéré dans une cellule ultra-sécurisée de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), l'ancien fugitif avait cessé de s'alimenter le 8 octobre. 

Selon une lettre de plusieurs pages envoyée au magistrat instructeur, il entendait ainsi contester contre l'incarcération de sa logeuse et sa famille. «La prison n'est pas pour eux», estimait-t-il notamment. 

Après s'être évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet dernier, Redoine Faïd, 46 ans, a vu sa cavale brutalement s'arrêter mercredi 3 octobre lorsque les policiers ont procédé à son arrestation dans un appartement de Creil (Oise), ville d'où il est originaire. L'ex-homme le plus recherché de France était alors avec l'un de ses frères, deux neveux et une femme locatrice des lieux. Tous ont été incarcérés.

Lundi 8 octobre, trois autres complices présumés de Faïd ont été arrêtés en région parisienne. Deux ont été placés en garde à vue. Le troisième faisant l'objet d'un mandat d'arrêt a été placé en rétention judiciaire.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles