Tout savoir sur Laurent Nunez, l'ancien patron de la DGSI nommé au ministère de l'Intérieur

Nommé à la tête de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en juillet 2017, Laurent Nunez ne sera resté qu'un peu plus d'un an à ce poste. Nommé ce mardi secrétaire d'Etat, il épaulera Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur. 

Sa principale mission sera de coordonner les services de police, de gendarmerie et de renseignement. A 54 ans, son expérience de ces maisons devrait lui faciliter la tâche.

Né à Bourges de parents pieds noirs en 1962, Laurent Nunez a commencé sa carrière comme inspecteur des impôts, avant de passer le concours interne de l'ENA, dont il sortira diplômé en 1999. Ce qui lui permet d'obtenir, déja, un poste au ministère de l'Intérieur où il est en charge des carrières préfectorales. 

Il quitte ensuite la place Beauvau pour devenir directeur de cabinet du préfet de Seine-Saint-Denis, à Bobibgny. Puis il devient sous-préfet à Bayonne, où il se confronte pour la première fois au terrorisme, avec l'organisation séparatiste basque ETA.

En 2012, retour à Paris, où il devient directeur de cabinet du préfet de police, jusqu'en 2015. Puis il rejoint la préfecture de police à Marseille, jusqu'en 2017, un poste qui l'amène à se confronter aux bandes organisées. 

Son parcours attire l'attention de l'Elysée, et en 2017 il est nommé patron de la DGSI, en remplacement de Patrick Calvar. Il est alors en première ligne pour lutter notamment contre le terrorisme, une expérience qui devrait être précieuse au ministère de l'Intérieur. 

 

Vous aimerez aussi

Politique Européennes : Emmanuel Macron entre en campagne pour la dernière ligne droite
Donald Trump s'en prend à l'Iran et menace de provoquer sa «fin officielle»
International Donald Trump s'en prend à l'Iran et menace de provoquer sa «fin officielle»
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz s'exprime devant le bureau de son parti ÖVP à Vienne le 20 mai 2019 [ROLAND SCHLAGER / APA/AFP]
Politique Autriche: à l'agonie, la coalition droite-extrême droite se déchire

Ailleurs sur le web

Derniers articles