Une star du groupe de K-Pop BTS arbore un t-shirt célébrant le bombardement d'Hiroshima

Le groupe BTS a été numéro un aux Etats-Unis, et possède de nombreux fans en France. [MARK RALSTON / AFP]

Une chaîne de télévision japonaise a déprogrammé une séquence dans laquelle apparaîssait le très populaire groupe de K-Pop BTS, après qu'une photo d'un des membres arborant un t-shirt célébrant le bombardement d'Hiroshima ait été diffusée. 

Les sept membres du boys band, connu dans le monde entier et qui a notamment joué le mois dernier à Paris, devaient apparaître ce vendredi matin sur la chaîne musicale Asahi, rapporte le Guardian.

La photo a notamment été diffusée sur Twitter, des internautes japonais exprimant leur agaçement face à ce qui apparaît comme une provocation. Les relations entre la Corée du Sud et le Japon sont, historiquement, particulièrement tendues.

Sur le t-shirt, on peut lire les mots «Patriotisme, notre histoire, libération de la Corée», une référence aux 35 années durant lesquelles le Japon a colonisé la péninsule coréenne. On y voit également l'image du champignon atomique, ainsi que celle de Coréens célébrant la libération de la Corée en août 1945, le mois durant lequel les Etats-Unis ont bombardé Hiroshima et Nagasaki.

La photo du membre du groupe arborant le t-shirt, Jimin, aurait été prise l'année dernière, le 15 août, jour où les Coréens célèbrent l'anniversaire de la fin de l'occupation japonaise.

Ce scandale intervient dans un contexte de montée de tensions entre Séoul et Tokyo, alimentées par l'annonce par la Corée du Sud qu'elle allait réviser un accord conclu en 2015 avec le Japon à propos des esclaves sexuelles de la Seconde Guerre mondiale, alors que le Japon considère celui-ci comme «irréversible». 

Vous aimerez aussi

Musique Tout savoir sur BTS, le groupe de K-Pop qui a battu le record du vues sur YouTube
Musique Une star de la K-pop accusée d’avoir offert des prostitués à des investisseurs
Un exercice de débarquement américano-sud-coréen à Pohang, dans le sud-est de la Corée du SUd, le 12 mars 2016 [Ed Jones / AFP/Archives]
Diplomatie États-Unis et Corée du Sud cessent leurs grandes manœuvres conjointes

Ailleurs sur le web

Derniers articles