Les bureaux de tabac vont vendre du Bitcoin

Le Bitcoin pourrait être amener à remplacer les monnaies traditionnelles. [JACK GUEZ / AFP]

On pourra bientôt acheter du Bitcoin avec son carnet de timbres ou son paquet de cigarettes. 

Les buralistes pourront vendre du Bitcoin dès le 1er janvier 2019, grâce à un partenariat Bimedia, fournisseur de solutions de paiement réservé aux buralistes, et la plateforme d'achat de cryptomonnaies Keplerk, rapporte le magazine Capital. 

3000 à 4000 bureaux de tabac devraient ainsi être équipés du dispositif dans un premier temps, ce qui permettra aux clients d'acheter des «coupons» de Bitcoin, sur lesquels sera inscrit un QR code, pour des montants de 50, 100 ou 250 euros.

Le client devra crée un compte en ligne sur Keplerk pour pouvoir profiter du service. Le prix du Bitcoin sera indexé sur le cours au moment de la transaction chez le buraliste, et il faudra fournir une carte d'identité, un justificatif de domicile et un selfie. 

Il est en effet possible d'acheter une fraction de Bitcoin, sans être obligé d'en posséder une unité entière.

La banque de France dément un accord

En revanche, contrairement à ce qu'affirmait Europe 1, aucun accord n'a été signé entre la Fédération des buralistes et la Banque de France. 

«Contrairement à ce qui a été affirmé ce matin par certaines stations de radio, sans vérification préalable, aucune convention n'a été signée afin de permettre la vente de bitcoin dans les bureaux de tabac, a assuré l'institution dans un communiqué. Aucun accord n'est par ailleurs discuté ni envisagé sur le sujet».

Le Bitcoin, future monnaie mondiale ? 

La Banque de France avait ainsi semblé se résigner à accompagner l'essor du Bitcoin et des cryptomonnaies, qui pourraient un jour remplacer les monnaies traditionnelles. 

Contrairement à l'Euro ou au dollar, le Bitcoin ne dépend d'aucune banque centrale, et peut être utilisé n'importe ou dans le monde sans avoir besoin de l'autorisation de sa banque pour effectuer une transaction. 

Reposant sur la blockchain, sorte de livre de comptes numériques consultable par tous, le Bitcoin garantit des transactions sécurisées et quasi-instantanées. 

Son cours au 21 novembre était d'environ 4500 dollars, après avoir atteint 20 000 dollars en décembre 2017. Il existe plusieurs milliers d'autres cyrptomonnaies, dont l'Ethereum, le Ripple ou encore le Litecoin. 

Vous aimerez aussi

Économie Bitcoin, Ether, Ripple, Litecoin... les 10 cryptomonnaies à connaître
Mark Zuckerberg aurait lancé son propre projet de cryptomonnaie.
High-Tech Facebook pourrait lancer sa cryptomonnaie cet été
High-Tech MWC 2019 : les 5 innovations high-tech à retenir du salon du mobile

Ailleurs sur le web

Derniers articles