«Gilets jaunes» : la statue de la «Main Jaune» a pris feu sur un rond-point

Très attristé, Francis Guyot, le créateur de l'oeuvre, s'est rendu sur place pour constater les dégâts[Capture d'écran Youtube]

En marge de «l'acte V» des manifestations des «gilets jaunes» qui a eu lieu samedi à Paris et en province, la statue de la Main Jaune, emblème de la ville de Châtellerault, a pris feu dimanche soir sur un rond-point bastion des manifestants. 

Le feu s'est déclaré lorsque certains militants, menacés d'expulsion, ont brûlé leur campement situé à proximité de la statue. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses images de l'impressionnant incendie ont circulé, alors que la majorité des «gilets jaunes» avaient déjà quitté le point de ralliement, situé à proximité de la sortie 26 de l'autoroute A10. «Je suis très triste pour l'auteur de l'oeuvre Francis Guyot et atteré pour les 500 personnes qui ont contribué à la réalisation de la Main Jaune qui était devenue un totem de Châtellerault. Je condamne ce type d'action surtout si elle se confirmait d'origine criminelle», a tweeté Jean-Pierre Abelin, le maire de la ville. 

Installée en 2010, la statue de 24 mètres et de plus de 20 tonnes, souvent critiquée pour son esthétique, était tellement ravagée par les flammes que les pompiers ont mis une heure avant de parvenir à contrôler l'incendie

Très attristé, Francis Guyot, le créateur de l'oeuvre, s'est rapidement rendu sur place pour constater les dégâts. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles