Le 24 avril deviendra journée nationale de commémoration du génocide arménien

Emmanuel Macron au dîner du CCAF, ce mardi 5 février 2019. [ludovic MARIN / POOL / AFP]

A l'occasion du dîner du CCAF (Conseil de coordination des organisations arméniennes de France) ce mardi 5 février, Emmanuel Macron a annoncé que le 24 avril deviendra la journée nationale de commémoration du génocide arménien. 

Le président honore ainsi une promesse faite à la communauté arménienne lors de sa campagne présidentielle. 

«La France, c'est d'abord et avant tout ce pays qui sait regarder l'histoire en face, qui dénonça parmi les premiers la traque assassine du peuple arménien, qui dès 1915 nomma le génocide pour ce qu'il était, qui en 2001, à l'issue d'un long combat, l'a reconnu dans la loi et qui fera dans les prochaines semaines du 24 avril une journée nationale de commémoration du génocide arménien», a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution.

Le 24 avril 1915 marque le début du génocide arménien. Perpétré par l’empire Ottoman (actuelle Turquie) entre 1915 et 1917, le génocide fera entre 1,2 et 1,5 millions de morts.

Une trentaine de pays ont reconnu le génocide arménien. Un terme récusé avec force, jusqu’à ce jour, par la Turquie.

Le 24 avril est un jour férié en Arménie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles