Un maire du Loiret veut distribuer du viagra aux habitants pour repeupler son école

Jean Debouzy, maire de la petite commune de Montereau, a pris un arrêté municipal encourageant la distribution de pilules de viagra à ses administrés pour éviter la fermeture d’une classe.

Si la manœuvre se veut avant tout médiatique, pour faire parler du problème rencontré par l’école de son village, le document officiel a bel et bien été établi. Il souhaite encourager les couples à faire des enfants, pour faire augmenter le nombre d’élèves.

A l’article 1 de celui-ci, dévoilé par France 3 on peut lire : «Le maire est favorable à la distribution de petites pilules BLEUES». Au numéro 2 : «Les pilules seront distribuées aux couples entre 18 et 40 ans, afin de leur donner toutes les chances de conception et ainsi préserver les écoles dans deux communes». Au troisième : «Le maire est également prêt à étudier avec le conseil municipal pour verser une prime spéciale de maternité pour chaque naissance».

Derrière cette initiative, Jean Debouzy alerte sur le risque de voir le groupe scolaire, qui accueille les enfants de son village et de celui voisin de Cour-Marigny, fermer «une ou deux des quatre classes». Il faudrait alors que les écoliers se rendent dans d’autres communes pour continuer leur éducation. «Nous voulons que nos enfants restent à Montereau», conclut l’édile.

À suivre aussi

Politique Violences scolaires : «il y a chaque jour entre 20 et 30 incidents graves» à l'école, d'après Jean-Michel Blanquer
Des menaces de morts ont été proférées
Violences «Je vais te crever» : l'effroyable vidéo qui montre l'agression d'une enseignante menacée de mort par deux parents d'élèves
La semaine du goût fait mijoter les salles de classe
cuisine La semaine du goût fait mijoter les salles de classe

Ailleurs sur le web

Derniers articles