Lille : mouvement de panique dans une gare à cause du pot de départ d'un cheminot

La SNCF a qualifié l'incident de «regrettable».[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Alors qu’un cheminot fêtait son départ à la retraite, samedi matin, dans la gare de de Lille-Flandres, les pétards lancés et les klaxons d’un train ont créé un véritable mouvement de panique chez les voyageurs.

Les détonations ont en effet été perçues comme des coups de feu par certaines personnes. «Quand, en plus des explosions, on a entendu le klaxon deux tons d’un train, on s’est vraiment dit que quelque chose n’allait pas. J’ai crié aux gens de courir, d’évacuer», décrit un usager de la SNCF, à La Voix du Nord.

 «Les gens criaient, les enfants étaient paniqués, je me suis vraiment dit que je vivais un attentat», détaille même une autre voyageuse. Et alors que les gens couraient et chutaient parfois pour tenter de quitter la gare au plus vite, les responsables de cette énorme frayeur faisaient eux la fête pour accueillir un conducteur de train.

une tradition pour les cheminots

Il s’agissait en effet d’une tradition pour célébrer le départ à la retraite d’un des leurs. Ce dernier, conducteur de TGV, réalisait son ultime voyage. Ses collègues s’étaient donc réunis sur un quai pour marquer le coup. La SNCF s’est d’ailleurs empressée de le préciser sur Twitter, pour tenter de rassurer sa clientèle.

Un message qui n’a pas suffi à apaiser la colère des voyageurs, indignés qu’une telle situation ait été rendue possible dans le contexte actuel de menace terroriste. De son côté, l’entreprise a qualifié de «regrettable» un incident qui «n’aurait jamais dû se produire». «Il y aura une enquête interne pour savoir qui a placé ces pétards, et nous rappellerons à tous des règles évidentes», a également indiqué la SNCF.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles