Un enfant victime d'une attaque de requin en Corse-du-Sud ?

En juillet 2018, 2 voire 3 requins avaient été observés, déjà à Propriano. [AFP]

C'est une rumeur persistante qui a de quoi inquiéter. Un enfant de 8 ans pourrait avoir été attaqué, dans la soirée du 5 juillet, par un requin dans une zone interdite à la baignade à Propriano (Corse-du-Sud). Les faits viennent seulement d'être révélés.

Sur une photo publiée par Corse Matin, on peut voir la plaie au niveau de la jambe de la victime recousue de vingt points de suture. Selon le récit livré par l'enfant et ses proches, le petit garçon aurait vu «une ombre». Il aurait dans un premier été «touché» à la cheville avant d'être attaqué à la cuisse.

«Il saignait et il y avait du blanc dans la blessure, très profonde. Il ne pouvait plus marcher», témoigne son grand-père convaincu que son petit-fils pourrait avoir échappé au pire. Une version que partage la mère de l'enfant. «J'ai montré des photos de la blessure de mon fils à un collègue pédiatre à Marseille, et il a dit que c'était un requin qui l'avait mordu», indique-t-elle.

Des requins observés l'été dernier dans la même ville

Les autorités, elles, privilégient plutôt une morsure de murène ou une entaille suscitée par la présence d'une épave dans la zone de baignade de l'enfant. Reste qu'à plusieurs reprises, la présence de requins a été signalée, dans le passé, à proximité des plages corses. En juillet 2018, 2 voire 3 requins avaient déjà été observés à Propriano.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles