Sexualité : la libido des Français n'aime pas la canicule

La moiteur des corps, lors de la canicule, rebute 56% des femmes, selon l’étude. La moiteur des corps, lors de la canicule, rebute 56% des femmes, selon l’étude. [CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

Les températures extrêmes ne facilitent pas les galipettes sous la couette. Selon une étude Opinionway, près de 50% des Français indiquent en effet souffrir de troubles de la libido durant les canicules.

Ils sont en effet 47% à reconnaître que le manque de sommeil profond et les très nombreux micro-réveils au cours de la nuit, causés par les très grandes chaleurs, font baisser leur désir sexuel. Cette baisse de la libido est d’ailleurs plus marquée chez les femmes (50%) que chez les hommes (42%).

En plus du manque de sommeil, la moiteur du corps de leur partenaire démotive également 56% des femmes à vouloir un contact physique, contre 36% des hommes. Elles sont même 44% à se dire prêtes à faire lit séparé le temps de la canicule (35%des hommes).

Dans ces conditions et avec une libido en berne, difficile d’être de bonne humeur. L’étude montre en effet que près de quatre Français sur dix se disent mois patients et plus irritables quand il fait très chaud. Et pour 37%, cela se répercute sur la vie de couple.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles