L'interpellation d'une femme voilée dégénère après un refus d'obtempérer, la préfecture de police s'explique

Accusée sur les réseaux sociaux d'avoir interpellé une conductrice voilée par une vidéo devenue virale, la préfecture de police a livré sa version des faits, ce samedi 19 octobre. Elle évoque une infraction au code de la route et un refus d'obtempérer de la conductrice.

Cette interpellation avait choqué les témoins de la scène, vendredi 18 octobre. Arrestation filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Sur les images, les policiers demandent à la conductrice de retirer son voile, avant de tuer un chien qui les menaçait.

La préfecture de police s'explique

Selon la préfecture de police, cette interpellation a eu lieu après un refus de contrôle de la part de la femme voilée, et des insultes proférés à l'encontre des agents de police. De plus, elle aurait «proféré des paroles faisant l'apologie du terrorisme, puis incité les passants, à l'émeute».

Et en ce qui concerne l'animal abattu, elle qualifie cet acte de neutralisation d'un molosse agressif.

La conductrice a été placée en garde à vue à Aubervilliers. Elle serait déjà connue des forces de l'ordre pour plusieurs outrages.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles