École incendiée à Béziers : un adolescent de 15 ans soupçonné d'avoir participé

Deux jours après l’incendie qui a ravagé une école et un collège à Béziers, suscitant l’indignation et l’incompréhension de la population, un adolescent de 15 ans doit être présenté à un juge dans le cadre de l’enquête.

Le garçon a été interpellé vendredi dernier pour un motif différent, suspecté d’avoir jeté des pierres sur des agents de la Brigade anticriminalité qui surveillait et protégeait les lieux, un jour après l’incendie. Les policiers se sont alors aperçus qu’il avait déjà été mis en cause pour des incendies de poubelles lors d’Halloween, il y a deux ans. Interrogé, l’adolescent aurait reconnu avoir été présent devant l’école primaire Les Tamaris jeudi dernier, au moment du feu, relatent France Bleu Hérault et Le Parisien.

Il a affirmé ne pas avoir pris part à l’incendie de l’établissement scolaire, mais a avoué avoir détruit par les flammes une voiture stationné tout près, détaille la radio locale. Il a également indiqué que d’autres personnes se trouvaient sur les lieux au moment du sinistre, mais qu’il ne les connaissait pas.

«Plusieurs éléments recueillis par les enquêteurs du SRPJ de Montpellier et du commissariat de Béziers permettaient de soupçonner l’implication de ce mineur dans ces faits», a communiqué le procureur de la République de Béziers. Le parquet a par ailleurs demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour dégradation volontaire par incendie du bien d’autrui en bande organisée.

À suivre aussi

Justice Affaire Daval : enquête terminée, procès à venir, que va-t-il se passer maintenant ?
Enquête Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : ce que l’on sait
Etat des ponts en France : un constat alarmant
Route Etat des ponts en France : un constat alarmant

Ailleurs sur le web

Derniers articles