La Corée du Sud prépare déjà l'Internet à ultra haut débit

Samsung prépare actuellement le passage à la 5G pour 2018. Samsung prépare actuellement le passage à la 5G pour 2018.[© Samsung]

Un gigaoctet de données téléchargées en moins d’une seconde. C’est l’impressionnant débit internet que la Corée du Sud ambitionne de généraliser d’ici à cinq ans.

 

En pointe dans ce domaine, la société SK Broadband (SK pour South Korea) a présenté ce lundi, lors d’une conférence internationale réunissant les divers acteurs des télécommunications, sa technologie d’ultra-haut débit atteignant les 10 gigabits/seconde (Gb/s), soit dix fois plus vite que les meilleures connexions à fibre actuelles.

 

Le pays le plus connecté au monde

Une première mondiale destinée à démontrer que le pays «le plus connecté» au monde entend garder son titre. Selon l’agence Ubifrance, la Corée du Sud compterait en effet près de 20 millions d’abonnés à la fibre, sur 50 millions d’habitants, soit en proportion 60 fois plus qu’en France.

Un pays asiatique qui est devenu un marché test pour les grands groupes de télécommunication. D’autant que l’ultra-haut débit de 10 Gb/s préfigure ce que sera le réseau 5G pour les smartphones d’ici à 2018, qui doit être lancé pour les JO d’hiver de Pyeongchang. Déjà, le constructeur coréen Samsung a atteint la semaine dernière un débit 5G de 7,5 Gb/s lors d’un test à Séoul, un nouveau record pour un réseau sans fil.

 

 

De nouveaux usages attendus

Alors que le réseau 4G commence à se déployer en France et en Europe, la 5G devrait permettre non seulement de télécharger un film entier en à peine une seconde, mais, avec elle, naîtront de nouveaux usages numériques, qui restent à inventer.

Services de streaming musical aux formats audio haute résolution, transfert de fichiers bureautiques de plusieurs gigaoctets en un éclair… Plus une connexion est rapide, plus elle offre de nouvelles fonctionnalités pour les particuliers et les entreprises. Et l’Europe ne compte pas rester à l’écart. La Commission européenne a signé en juin un accord avec la Corée du Sud pour renforcer leur coopération dans le domaine de la 5G mobile. Cette technologie «va devenir l’élément vital de l’économie et de la société numériques», souligne la commissaire Neelie Kroes.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles