Pourquoi un bug désigne-t-il un problème informatique ?

Le fameux écran bleu Windows, synonyme de bug informatique. [CC / FLICKR / olivier marie-joseph]

Si l’on utilise aujourd’hui le mot "bug" pour désigner un dysfonctionnement informatique, c’est à cause des insectes.

 

Le "bug" veut d’ailleurs dire insecte en anglais. L’origine de ce terme est liée aux premiers ordinateurs, qui ont vu le jour dans les années 1940.

A cette époque, les machines étaient parfois littéralement assaillies par des petites bêtes, attirées par la lumière et la chaleur.

Elles se glissaient par les fenêtres des salles qui abritaient les ordinateurs, souvent ouvertes pour rafraîchir la pièce et les machines. Des colonies d’insectes, cafards ou papillons, pouvaient s’y développer.

Le premier bug officiel de l’histoire a été constaté en 1947 sur un ordinateur de l’université de Harvard (Etats-Unis). Le problème venait alors d’une mite coincée. L’expression s’est ensuite vite popularisée.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles