Les meilleurs brunchs de Paris

Dans la liste des brunchs les plus savoureux de la capitale, on trouve notamment Pancake Sisters, à deux pas du canal Saint-Martin.[© P. Vassal]

Cela fait quinze ans que le brunch est en pleine expansion en France. Sélection des meilleures adresses parisiennes parmi une offre pléthorique.

le plus healthy : Boy

brunch-boy_0.jpg

©Boy

Après la cantine Tomboy, c’est au tour de son petit frère Boy, de s’installer dans le 9ème arrondissement. Ce nouvel établissement propose une cuisine élaborée, faite maison et à base de produits frais pour un brunch gourmand et healthy. A savourer dans un cadre cosy sur les banquettes pleines de coussins, la Maison propose un brunch sur mesure (entre 17€ et 25€), où le client peut choisir jusqu’à huit composants.

Au choix, des œufs brouillés, bacon grillé, maxi tartines de brioche à la pâte à tartiner artisanale, des pancakes au sirop d’érable, avocat aux amandes, muesli, granola maison bio et un jus personnalisé parmi les fruits et légumes de saisons proposés. Et en plus, le service est assuré tout le week-end et tout au long de la journée.

Boy, 43, rue Notre-Dame-De-Lorette (9e)

le plus matcha : Umami

umami.jpg

©Umami

Lieu voué au matcha, Umami propose un brunch autour de cet poudre japonaise de thé vert moulu. Réputée pour son effet vivifiant, ses vertus anti-oxydantes et son effet détoxiquant, le matcha est un allié pour bien commencer la journée. Tous les dimanches, l’établissement propose une formule Umami (30 euros), à base de matcha issu de l’agriculture biologique et produit à Uji dans la préfecture de Kyot.

Au menu, boisson chaude au choix, un jus d’orange pressé, et un dorayaki matcha azuki, un pancake à la japonaise, chantilly au matcha et haricot rouge azuki. Les clients pourront également déguster une salade de fruits frais au sésame wasabi, un black burger yakiniku, un pain maison au charbon, une viande de bœuf au shiitake, avec une salade de quinoa vinaigrée. Le tout, à savourer dans un décor mêlant sobriété japonaise et atmosphère cosy.

Umami Matcha café, 22, rue Béranger (3e)

Le plus royal : l’hôtel Thoumieux

cy_deret_0.jpg

[© Y. Deret] 

Nappes blanches et vaisselle impeccable, les tables sont dressées autour du buffet central. A l’hôtel Thoumieux, qui cultive depuis plus d’un siècle un chic à la française sans ostentation, le brunch dominical (de 12h à 15h) se fait en libre-service et à volonté. Des œufs (à la coque, pochés, brouillés, en meurette, bénédictine…) croisent des fromages affinés de la maison Cantin, un jambon andalou Bellota-Bellota, du saumon fumé à l’aneth, le beurre onctueux de Jean-Yves Bordier.  Pour adoucir les papilles, outre des fruits exotiques et des viennoiseries, on peut se régaler des pâtisseries de la maison, élaborées par Ludovic Chaussard, qui a fait ses classes chez Alain Ducasse et Christophe Adam : éclairs à la fraise, tartes citronnées, choux crémeux. Arrosé de thé, café, chocolat à l’ancienne et jus de fruits pressés, ce «brunch royal», copieux et goûteux, lancé il y a six mois, coûte 55 euros. Il se déguste dans un éblouissant décor bistrot, tout en miroiterie, avec lampes émeraude et banquettes cramoisies. Clin d’œil aux origines de l’endroit qui abritait jadis le populaire Bouillon Chartier. 

Brasserie de l’hôtel Thoumieux, 79, rue Saint-Dominique (7e).

Le plus bio : Pancake Sisters 

cp_vassal.jpg

[© P. Vassal] 

Avec sa façade jaune poussin, il est difficile de passer à côté. Comme son nom l’indique, ici c’est le pancake qui est roi. Mais contrairement aux recettes classiques, celui que mitonne la maison ne pèse pas sur l’estomac. La formule brunch (23,50 euros) comprend ces fameuses crêpes épaisses en version salée servies avec un incroyable cream cheese maison à la ciboulette, des œufs brouillés bio, du saumon fumé ou jambon serrano, une salade et un smoothie dont la saveur varie. En dessert, et s’il reste un petit creux, trois petits pancakes sont servis avec à disposition du sirop d’érable pur, une excellente pâte à tartiner bio (Nocciolata) et de la confiture. Et pour accompagner ces délicieuses assiettes : un thé, un café et un jus d’orange assorti d’une feuille de menthe. 

Pancake Sisters, 3, rue Lucien-Sampaix (10e).

Le plus design : Ma Cocotte

cf_amiand.jpg

[© F. Amiand] 

Cela fait quelques années que ce lieu fait le plein le week-end. Ma cocotte propose depuis peu un brunch tous les dimanches (à partir de 12h). C’est au 1er étage que se trouve le buffet de la copieuse formule (41 euros). Elle comprend une boisson chaude, des entrées froides (terrines de campagne maison, tartare de saumon et thon, salade de quinoa) ou chaudes (œufs brouillés, saucisses de veau). Pour les plats : curry d’agneau et cabillaud sauce vierge. Et en dessert : granola, tarte poire amandine, cake citron, cake pistache. Le tout se déguste dans un cadre conçu et décoré par Starck. Cette cantine chic dégage beaucoup de convivialité et les toilettes, tout en carrelage et en courbes, méritent également le détour.  

Ma Cocotte, 106, rue des Rosiers, Saint-Ouen (93).

Le plus détendu : Holybelly

cn_alary_holybelly.jpg

[© N. Alary] 

Lancé en 2013 par Sarah Mouchot et Nico Alary, un jeune couple débarqué de Melbourne, Holybelly s’est fait une place près du canal Saint-Martin. Dans une ambiance décontractée, les assiettes se remplissent d’œufs brouillés, pochés ou au plat, avec des champignons, du bacon grillé ou des baked beans mijotés à la sauce tomate. Le granola maison, des fruits frais de saison et du pain à tartiner de confitures ou de Vegemite, complètent le brunch. Sans oublier les pancakes de la maison, surmontés de crème fouettée, éclats de noisettes et sirop d’érable. Pas de formule, l’addition affiche entre 15 et 30 euros, selon sa commande, servie le week-end entre 10h et 15h30. 

Holybelly, 19, rue Lucien-Sampaix (10e).

Le plus féminin : Marcelle

granola_-_assiette_sans_gluten.jpg

©Lisa Michel Klein. Marcelle, l'adresse pour le brunch des filles branchées.

La relève de Rose Bakery est assurée. À deux pas des Halles, il existe un repaire pour bruncher léger, à la décoration aussi branchée que ses trois fondatrices : Alexandra Delarive des restaurants Marcel et Marlon, Irène Cohen fondatrice de la marque Bonton, et Ophélie Barès lauréate 2014 du jeu télévisé « Qui sera le prochain grand pâtissier ». Adresse pour filles oblige, les recettes sont saines et naturelles (jus de fruits frais, granola, muesli, salades, toasts à l’avocat). Rien ne manque pour contenter les goûts raffinés des parisiennes, ni l’inspiration anglo-saxonne (eggs Benedict, cookies, banana bread, pancakes), ni l’offre pléthorique de jolis cakes appétissants.  

Marcelle, 22 rue Montmartre (1er).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles