Sur le point d'accoucher, elle vote coûte que coûte

Une femme vote le 6 novembre 2012 pour l'élection présidentielle américaine [J.D. Pooley / Getty Images/AFP/Archives] Une femme vote le 6 novembre 2012 pour l'élection présidentielle américaine [J.D. Pooley / Getty Images/AFP/Archives]

Rien ne pouvait empêcher Galicia Malone, 21 ans, d'aller glisser son bulletin dans l'urne mardi pour l'élection présidentielle américaine, malgré de fortes contractions annonçant la naissance imminente de son premier enfant.

En route vers l'hôpital dans sa banlieue de Chicago, la ville du président sortant Barack Obama, elle a insisté pour faire une halte à son bureau de vote, la bien-nommée église de la célébration de la nouvelle vie (New Life Celebration Church).

"Je n'avais jamais voté auparavant donc c'est un changement important dans ma vie", a témoigné la jeune femme de Dolton (Illinois, nord), au micro d'une radio locale. "Et je voulais que ce soit un tremplin (dans la vie) pour ma fille, qu'elle en soit inspirée".

En entrant dans le bureau de vote, "j'ai seulement pensé "lis (le bulletin) et respire, lis le bulletin et respire...".

Impressionné, David Orr, le responsable du comté où a eu lieu la prouesse, Cook County, et à ce titre en charge de l'organisation des bureaux de vote, a fait suivre l'information via un communiqué: "Je tire mon chapeau à Galicia qui n'a rien laissé entraver son vote. Quel exemple incroyable elle donne à la prochaine génération".

À suivre aussi

Etats-Unis Présidentielle américaine : le milliardaire et philanthrope Tom Steyer devient le 24e candidat démocrate
Présidentielle américaine Election présidentielle américaine 2020 : qui sont les candidats ?
Joe Biden a perdu sa femme et deux enfants successivement
Etats-Unis Joe Biden, un homme marqué par les tragédies familiales

Ailleurs sur le web

Derniers articles