46.000 € de factures pour des appels à l'horloge parlante

Les employés du ministère de la Défense impatients de finir de travailler ? [AFP/Archives]

L'administration britannique a dû friser la syncope en recevant des factures téléphoniques d'un montant total de plus de 46.000 euros. Une somme astronomique résultant d'appels répétés à …. l’horloge parlante.

 

Une facture de 17.000 euros en 2011, une autre de 22.000 euros en 2012 et enfin près de 7.000 euros pour le début de l’année 2013. Ce sont les factures de téléphone du ministère britannique de la Défense, rapporte la BBC. En tout, plus de 46.000 euros (ou 40.000 livres) de dépenses pour appeler l’horloge parlante.

Les employés avaient pourtant l’interdiction de composer le « 123 » pour vérifier l’heure. Toujours selon la BBC, ils avaient même reçu une liste de sites internet pour vérifier l’heure gratuitement, mais les appels à l’horloge parlante ont continué.

Mais depuis cette interdiction,  plus de 130.000 appels ont été effectués depuis le ministère de la Défense, au prix de 35 centimes chacun.

Un porte-parole du ministère a dénoncé des « dépenses par inadvertance » due à un problème technique sur le réseau informatique.

Le service de l’horloge parlante britannique existe depuis 1936. En France, elle a fêté ses 80 ans en début d’année. 

 

L'horloge parlante fête ses 80 ans

Le visage de l'horloge parlante

À suivre aussi

Un ministère attaqué, un cap a été franchi
gilets jaunes Attaque du ministère de Benjamin Griveaux : une première depuis 1999
Remaniement Tout savoir sur Marc Fesneau, ministre en charge des relations avec le Parlement
Politique Ministère des Sports : Maracineanu et Matignon jouent l'apaisement

Ailleurs sur le web

Derniers articles