Chine : un restaurant licencie ses robots-serveurs pour cause de maladresse

La chaîne de restaurant Heweilai a décidé de se passer de ses robots-serveurs (photo d'illustration). [PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP]

Un restaurant de Canton (sud de la Chine) qui avait remplacé une partie de ses serveurs par des robots, a annoncé avoir remercié ces derniers en raison de dysfonctionnements et maladresses répétées.  

Et pour cause, selon Wang, responsable d'un restaurant de la chaîne Heweilai, qui avait fait de l'utilisation des robots sa marque de fabrique, les machines ont montré leurs limites. «Ces robots ne peuvent pas porter de soupe ou de plat en sauce sans les reverser», a-t-il expliqué au Quotidien du Peuple

Les difficultés liées à l'environnement des restaurants, entre passages étroits et sollicitation des clients, rendaient également les déplacements des humanoïdes difficiles. 

A lire aussi : Vidéo : Scarlett Johansson a désormais son double robotique 

«Ils ne peuvent suivre qu'un itinéraire défini. Et quand le restaurant est plein, c'est le bazar», poursuit Wang. «Ils sont licenciés car ils ne correspondent pas à la restauration». Sur les trois restaurants Heweilai à Canton, deux ont fermé et le dernier a remisé ses robots au placard. Ils ont été remplacés par des serveurs et des serveuses en chair et en os. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles