Pôle Sud recherche facteur

La petite île Goudier cherche un facteur désespérément car elle est située… en Antarctique.[MYCHELE DANIAU / AFP]

C’est une annonce d’emploi qui sort de l’ordinaire. La petite île Goudier cherche un facteur désespérément car elle est située… en Antarctique.

 

Bien qu’éloignée de toute ­civilisation, plusieurs dizaines de milliers de cartes postales sont envoyées chaque année depuis son bureau de poste. La raison ? Les 18.000 touristes venant observer une colonie de pingouins qui a élu domicile sur cet îlot de la taille d’un terrain de football.

 

 

Mais attention, pour devenir le facteur de l’île, il faut être prêt à supporter des conditions de travail très particulières : pas d’eau courante, peu d’électricité et le voisinage de pingouins "très odorants", stipule l’annonce.

Une bonne condition physique est également exigée afin de porter les caisses de courrier sur des sols gelés, tout en slalomant entre les palmipèdes. La vie en dehors du travail n’est guère plus alléchante, l’île ayant pour seules activités un petit magasin et un musée. Tout ça pour un salaire de 1.500 euros par mois, à saisir avant la fin de la ­semaine prochaine.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles