Coups de feu au Grand Journal : le tireur jugé mardi

Evacuation du plateau du Grand Journal, à Cannes, après que des coups de feu aient été entendus, le 17 mai 2013 [Loic Venance / AFP] Evacuation du plateau du Grand Journal, à Cannes, après que des coups de feu aient été entendus, le 17 mai 2013 [Loic Venance / AFP]

L'homme qui a tiré deux coups de feu à blanc à proximité du plateau du Grand Journal de Canal+ pendant un direct, vendredi à Cannes, sans faire de blessé, sera jugé mardi par le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes), a-t-on appris lundi de sources policières.

Présenté à un psychiatre pendant sa garde à vue, l'individu âgé de 42 ans, qui avait exhibé une grenade s'étant avérée factice, a été déclaré responsable de ses actes. Il sera jugé en comparution immédiate.

L'homme, qui avait déclenché un mouvement de panique, parmi les centaines de spectateurs de l'émission, avait aussi sur lui un petit couteau à cran d'arrêt. Le Grand Journal, qui recevait les membres du jury du festival Christoph Waltz et Daniel Auteuil, avait été immédiatement interrompu avant de reprendre l'antenne trente minutes plus tard.

Vous aimerez aussi

Les auteurs Jean-Michel Arnaud, vice-président de Publicis Consultants, et David Lisnard, maire de Cannes (LR).
livre «Refaire communauté» : la chasse à l'incivisme
L'île de Sainte-Marguerite : un petit paradis touristique
Vacances Alpes-Maritimes : l'île Sainte-Marguerite, un petit paradis touristique
Cannes 2018 Festival de Cannes 2018 : la palme d'or est attribuée à "Une affaire de famille" du réalisateur japonais Kore-Eda

Ailleurs sur le web

Derniers articles