A 5 ans, il tue sa soeur accidentellement avec un "fusil pour enfants"

Illustration. Illustration. [GABRIEL BOUYS / AFP]

Un petit Américain de 5 ans a accidentellement tué sa petite soeur de 2 ans avec "son" fusil, une arme spécialement adaptée pour les enfants, qu'il avait reçue en cadeau il y a un an.

Nouveau drame des armes aux Etats-Unis. Un petit garçon de 5 ans a tué sa soeur avec son fusil adapté pour les enfants. L'accident s'est déroulé mardi dans le Kentucky. Caroline Starcks, âgée de 2 ans, est abattue par son frère de 5 ans. Transportée d'urgence à l'hôpital, la petite fille a été déclarée morte à son arrivée par le médecin légiste du comté de Cumberland, Gary White. "Cela fait partie de ces accidents insensés", explique le médecin.

Toujours selon le médecin légiste, le drame s'est produit alors que la mère de famille était sortie de la maison. En l'espace de trois minutes passées sur le porche de la maison, l'enfant de 5 ans a eu le temps de tirer sur sa soeur. "Elle (la mère de famille, ndlr) a dit que pas plus de 3 minutes s'étaient écoulées puis elle a entendu la détonation. Elle a couru dans la maison et a trouvé la petite fille", raconte Gary White. 

L'arme incriminée est un fusil .22 Long Rifle, spécialement "conçu" pour les enfants. En effet, l'arme est adaptée pour que les plus jeunes puissent s'en servir. Malheureusement, si le fusil était bien rangé dans le coin d'une pièce, il restait une munition à l'intérieur. Le petit garçon avait reçu ce fusil en cadeau il y a un an. "C'est un petit fusil pour enfant, de marque Crickett. Le petit garçon avait l'habitude de tirer avec", conclut le médecin légiste.

Le président Obama, en réaction à la tuerie dans l'école de Newtown de décembre 2012, avait en vain tenté de durcir la législation sur les armes à feu aux Etats-Unis.

Les fusillades les plus meurtrières aux Etats-Unis

Newtown, l'horreur dans une école

Vous aimerez aussi

Drame Egypte : 17 blessés dans une explosion visant des touristes près des pyramides au Caire
Drame Malaisie : une adolescente se suicide après avoir posté un sondage sur Instagram
Notre-Dame de Paris : les touristes toujours au rendez-vous
Tourisme Notre-Dame de Paris : les touristes toujours au rendez-vous

Ailleurs sur le web

Derniers articles