Une étude corrobore l’histoire du naufragé du Pacifique

Le naufragé du Pacifique José Salvador Alvarenga lors d'une conférence de presse à Majuro le 6 février 2014 [ / AFP/Archives]

Une étude de l’université d’Hawai à Manoa est formelle. L’aventure vécue par José Alvarenga, naufragé pendant 13 mois dans le Pacifique, serait tout à fait plausible.

 

Le Salvadorien avait affirmé avoir dérivé pendant plus d’un an. Il était parti en décembre 2012 du Mexique et avait été retrouvé en janvier dernier à 12.500km de son point de départ. Il avait survécu en se nourrissant d’oiseaux et de poissons et en buvant du sang de tortue.

Se référant aux déclarations d’Alvarenga, les scientifiques ont retracé le parcours de l’homme en analysant l’effet des vents et des courants sur la trajectoire du naufragé. Pour cela, les savants se sont inspirés des schémas de dérive des débris des bateaux qui avaient parcouru le Pacifique après le tsunami de 2011.

 "Les déclarations d'Alvarenga sur sa dérive pendant 13 mois et sur son point de départ, le Mexique, correspondent aux conclusions de notre expérience et aux schémas des vents et des courants océaniques pendant sa traversée", note l'étude

L'expérience menée par l'université a suivi les courants et les vents en partant à 200 milles nautiques (370 km) au sud-ouest du village de pêcheurs d'où est parti Alvarenga en décembre 2012. Les 16 trajets étudiés "suivent un chemin remarquablement limité" à travers le Pacifique, parvenant aux alentours du 31 janvier 2014 dans un périmètre maximum de 120 milles (222 km) d'Ebon", l'atoll où s'est échoué le rescapé.

"Les expériences tirées des débris de bateaux de pêche après le tsunami, qui ont atteint les rives de Hawaï un an et demi ou deux ans et demi plus tard nous ont permis de mettre en place un modèle réaliste pour simuler la dérive d'un bateau depuis les côtes du Mexique", a précisé Jan Hafner, un des auteurs de l'étude au Centre de recherche pacifique internationale de l'université.

 

Le naufragé du Pacifique retrouve le Salvador

Le naufragé du Pacifique probablement touché par un stress post-traumatique

Retour à la civilisation pout le naufragé du Pacifique

À suivre aussi

Science Des chercheurs créent un test sanguin pour prédire la mort
Science Les imprimantes 3D remède miracle contre la calvitie ?
Science Une nouvelle espèce de petit requin qui brille dans le noir découverte

Ailleurs sur le web

Derniers articles