Royaume-Uni : de la cocaïne dans l’eau potable

La consommation de cocaïne au Royaume-Uni est telle qu'on en retrouve dans l'eau potable. La consommation de cocaïne au Royaume-Uni est telle qu'on en retrouve dans l'eau potable.[Fred Tanneau / AFP/Archives]

Une étude britannique publiée dimanche 11 mai révèle que l'eau distribuée dans le pays est contaminée par des résidus de cocaïne.

 

Dans le cadre d’un rapport établi par le Drinking Water Inspectorate, une section du ministère de l’environnement, des scientifiques ont trouvé des résidus de cocaïne dans l’eau potable, rapporte The Independent.

L’étude a été effectuée dans le but de montrer les dangers des composés pharmaceutiques dans l’eau consommée tous les jours par les britanniques. Ce sont les résidus de benzoylecgonine, substance qui apparait après que la drogue a été consommée, qui ont capté l’attention des experts.

 

Pas de danger pour la santé

Selon Steve Rolles, membre de l’association anti drogues Transform, le fait de retrouver de la cocaïne dans l'eau montre l'ampleur de la consommation en Grande Bretagne. "Nous sommes l’un des pays qui consomme le plus de cocaïne en Europe de l’ouest. De plus, la drogue est de moins en moins chère", a-t-il expliqué au Sunday Times.

La dose de benzoylecgonine décelée dans l’eau est toutefois infime et ne présente aucun danger pour la santé.

Les scientifiques ont également détecté la présence d’Ibuprofen, d’un médicament spécifique aux crises d’épilepsie et de caféine dans l’eau potable.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles