Un cycliste néerlandais échappe aux deux crashes de la Malaysia Airlines

Sur les lieux du crash du MH17 en Ukraine. [BULENT KILIC / AFP]

Maarten de Jonge est un miraculé. Ce cycliste néerlandais aurait du embarquer à bord des deux vols de la Malaysia Airlines, le MH370 et le MH17, qui ne sont jamais arrivés à destination. A chaque fois, il a changé son vol.

 

Un cycliste néerlandais a échappé aux deux crashes des avions de la Malaysia Airlines, le MH370 et le MH17.

Maarten de Jong est un cycliste professionnel néerlandais âgé de 29 ans. Coureur de l'équipe malaisienne Terengganu Cycling Team, il est la plupart du temps engagé sur des courses en Asie. Jeudi dernier, il aurait dû embarquer à bord du MH17 dont les 295 passagers sont morts dans un crash au-dessus de l'Ukraine.

Mais finalement, Maarten a changé son billet pour faire des économies : "Au dernier moment, j’ai choisi un vol du dimanche, car il était 300 euros moins cher. Il restait une seule place de libre, et je l’ai réservée immédiatement. Vouloir faire des économies m’a en fait sauvé la vie", relate Sport.fr.

 

Premier miracle en mars

Déjà en mars, Maarten aurait du prendre un avion qui s'est écrasé. Le cycliste était censé monter à bord du vol MH370 de la Malaysia Airlines qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin. Une fois encore, il décide au dernier moment de changer d'avion. "Finalement, j'ai pris un autre avion 50 minutes plus tôt", se souvient-il. Le vol MH370 a disparu des écrans radars et le mystère demeure encore entier sur ce qu'il est advenu du Boeing 777.

Un souvenir très précis pour Maarten. "Tout le monde m'appelait pour savoir si j'étais encore en vie. C'est vraiment bizarre car je vois encore les gens qui allaient prendre ce vol discuter dans le hall", explique-t-il.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles