La volontaire de MSF infectée par Ebola est toujours au Liberia

Image d'illustration.[AFP]

La volontaire de MSF infectée par Ebola se trouve toujours à Monrovia, au Liberia, a expliqué jeudi Bertrand Draguez, directeur médical de l'ONG, précisant attendre un avion médicalisé pour la rapatrier en France. Elle va être traitée à l'hôpital miliaire Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), a annoncé le service de santé des armées.

 

"Ca fait déjà plus de 40 heures et c'est trop long", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Paris.

Cette femme, dont la fonction n'a pas été précisée, faisait partie du personnel médical de l'ONG et se trouvait sur place depuis "plusieurs semaines", a-t-il dit.

L'avion médicalisé appartenant à une compagnie privée doit décoller des Etats-Unis, d'où le temps perdu, a expliqué l'ONG, ajoutant avoir dû elle-même jusqu'à présent "coordonner l'évacuation".

L'organisation a demandé qu'elle soit "centralisée, coordonnée au niveau international", a précisé devant la presse Brice de le Vingne, directeur des opérations de MSF.

La volontaire va être traitée à l'hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), a annoncé le service de santé des armées.

"L'hôpital est équipé de deux chambres à pression négative, susceptibles d'accueillir des patients atteints du virus Ebola," a précisé le médecin-chef des armées, Chantal Roche.

Il s'agira du premier malade d'Ebola admis sur le sol français.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles