Ebola : plus de contrôles dans quelques aéroports mondiaux

L'aéroport parisien de Roissy [[Fred Dufour / AFP/Archives]]

Pour lutter contre Ebola, les Etats-Unis et le Canada ont décidé de renforcer les contrôles dans leurs aéroports.

 

Comment éviter qu’Ebola traverse les frontières ? Alors que l’Espagne a annoncé ce mercredi que l'état de santé de l'aide-soignante contaminée par le virus Ebola s'est «dégradé», plusieurs pays ont pris des mesures pour empêcher toute propagation du virus via les vols internationaux.

Washington a ainsi annoncé la mise en place de contrôles renforcés dans cinq des principaux aéroports des Etats-Unis : JFK (New York), Newark (New Jersey), Washington-Dulles, ainsi que ceux d'Atlanta et de Chicago.

Les autorités sanitaires seront notamment chargées de prendre la température de «la grande majorité des personnes» venant du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée. Même décision au Canada, où ces voyageurs feront l’objet d’une surveillance particulière.

De son côté, la France préfère agir à la base. «Nous travaillons actuellement avec les autorités des pays concernés [pour] renforcer les contrôles au départ», a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine, hier, sur i-Télé. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles