RCA : une attaque des ex-Séléka fait trente morts

Des musulmans évacuent Bangui, le 23 avril 2014 [Issouf Sanogo / AFP/Archives]

Une attaque perpétrée par des ex-Séléka a fait au moins trente morts en Centrafrique.

 

Les violences intercommunautaires se poursuivent en Centrafrique. Au moins trente personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d'autres blessées mardi et mercredi dans l'attaque d'un village de la région de Bakala (centre), a révélé jeudi la Minusca, la mission de l'ONU dans le pays. Cette attaque aurait été commise par «un groupe d'individus armés assimilés aux Peuls et ex-Séléka».

Ces villageois, comme de nombreux autres depuis des mois, sont victimes de la haine qui règne entre les ex-Séléka, majoritairement musulmans, et les anti-balaka, à dominante chrétienne. Les deux communautés commettent régulièrement des exactions contre les civils qu’ils accusent de trahison. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles