Au moins 30 morts dans des combats à Homs

Des forces gouvernementales à un checkpoint à Homs, en Syrie, le 7 mai 2014[AFP]

Des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont lancé une attaque contre un champ pétrolier dans la ville syrienne de Homs (centre), tuant trente membres des forces du régime, a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

 

"Le groupe Etat islamique a lancé mardi matin son attaque, qui a duré jusque dans la nuit, et a réussi à s'emparer de parties du champ" d'Al-Chaer, a dit à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. 

M. Rahmane a affirmé que 30 gardiens du champ et miliciens pro-régime avaient été tués dans l'assaut. Il a également fait état de morts dans les rangs jihadistes, sans être en mesure de donner un chiffre exact.

L'armée syrienne avait repris en juillet le champ pétrolier et gazier d'Al-Chaer aux jihadistes qui l'avait conquis au terme de combats qui avaient fait 270 morts, en majorité exécutés par l'EI.

Le champ est situé près du site archéologique de Palmyre.

L'EI a mis la main sur plusieurs champs de pétrole et de gaz en Syrie et en Irak, une importante source de revenus pour ce groupe, qualifié d'"organisation terroriste la mieux financée" au monde par Washington.

L'extraction de pétrole, revendu au marché noir, a rapporté environ un million de dollars par jour à l'organisation depuis la mi-juin, a estimé récemment David Cohen, sous-secrétaire américain au Trésor en charge de la lutte contre le terrorisme.

À suivre aussi

Toulouse Un réfugié syrien décroche un «très bien» au bac
Syrie Syrie : le régime met la main sur la totalité de la ville de Homs
Des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) patrouillent le 26 mars 2017 dans la ville d'Al-Karamah, à 26 km de Raqa  [DELIL SOULEIMAN / AFP]
Syrie Les forces kurdes progressent vers un important barrage tenu par Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles