Le robot Philae en route pour la comète

Le robot Philae doit se poser sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko.[MEDIALIAB / ESA / AFP]

Le grand jour est arrivé pour le robot Philae. Il est désormais en route pour la comète.

 
Après plus de dix ans de voyage et 6,5 milliards de kilomètres parcourus à bord de la sonde européenne Rosetta, le robot Philae doit se poser ce matin sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko. S’il y parvient, il s’agira d’une première.
 
 
Un atterrisage délicat
 
Mais la tâche s’annonce difficile : Philae vient d'être largué à 20 km de la surface de la comète, avant d’effectuer une chute libre de sept heures, attiré par la faible gravité du noyau de celle-ci.
 
Cette mission sans précédent a pour objectif de percer le mystère de l’évolution du système solaire depuis sa naissance. Dès son arrivée à la surface, Philae entreprendra de creuser le sol à la recherche d’échantillons à analyser
 
Le noyau des comètes est susceptible d’abriter la matière primitive qui a constitué l’Univers à sa naissance. Le robot fonctionnera jusqu’en mars, avant de "mourir de chaud" quand la comète se rapprochera du Soleil. 
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles