Mexique : la disparition des étudiants provoque une crise politique

La ville d'Iguala.[CC/Nickchulo]

L’affaire des 43 étudiants disparus depuis septembre pourrait coûter cher au président mexicain, Enrique Peña Nieto.

 

Les critiques concernant l’enquête menée par les autorités se multiplient, alors que la version officielle du ministère de la Justice impliquant un gang est rejetée par les familles des victimes.

Les étudiants avaient disparu après une attaque conjointe de policiers et de narcotrafiquants à Iguala, dans l’Etat de Guerrero (sud).

Hier, les parents des victimes ont entamé une tournée en voiture dans le pays, qui doit les mener à travers sept Etats avant d’arriver à Mexico le 20 novembre. En attendant, l’indignation générale devrait continuer à fragiliser le président. 

À suivre aussi

Donald Trump lors du début de la construction de son mur en avril 2019 en Californie.
USA 7 milliards de dollars supplémentaires pour le mur de Donald Trump
Histoire Un lingot d’or des Aztèques retrouvé au Mexique
Faits divers Mexique : 29 cadavres découverts dans une fosse clandestine

Ailleurs sur le web

Derniers articles