Une Polonaise déclarée morte se réveille à la morgue 11 heures plus tard

Illustration.[ARCHIVES AFP]

Une Polonaise de 91 ans, déclarée morte à son domicile par un médecin, s’est réveillée à la morgue 11 heures plus tard.

Janina Kolkiewicz, 91 ans, a frôlé la mort. Déclarée morte à son domicile par la médecin Wieslawa Czyz venue constater son décès, la vieille dame s’est réveillée à la morgue 11 heures plus tard.

 

La télévision publique polonaise TVP donne plus de précisions. Les faits remontent au 6 novembre. Dans une chambre frigorifique de la morgue d’Ostrow Lubelski (Pologne), un sac noir a commencé à bouger à la grande surprise du personnel de la morgue. Les employés, en ouvrant le sac, constatent tout à fait autre chose que le médecin. Janina est bel et bien vivante.

La médecin qui a déclaré Janina Kolkiewicz « morte », n’en revient toujours pas : « J'ai établi son acte de décès (...) Je suis sous le choc, je ne comprends pas ce qui s'est passé, son coeur ne battait pas, elle ne respirait plus. J'avais la certitude qu'elle était morte ».

Hormis une erreur de jugement du médecin, rien ne semble expliquer ce fait-divers surprenant. Et selon Bogumila Kolkiewicz, nièce de la « ressuscitée », sa tante ne pourra guère aider à faire avancer l’enquête ouverte : « Ma tante ne sait rien de ce qui lui est arrivé, car elle a une sclérose très avancée».

« Une fois ramenée à la maison, elle nous a dit avoir très froid et demandé un thé chaud», a-t-elle ajouté. Logique, finalement, après avoir passé 11 heures à la morgue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles