Les terribles photos de l’infirmière qui aurait tué 38 patients

Daniela Poggiali, en pleine mise en scène macabre. [DR]

Le scandale de l'infirmière italienne qui tuait ses patients jugés "ennuyeux" vient de connaître un nouveau rebond : des photos glaçantes de ses "exploits" viennent d'être publiées.

 

C'est en octobre dernier qu'a éclaté l'affaire. Daniela Poggiali, infirmière à l'hôpital de Lugo, en Italie, est soupçonnée d'avoir éliminé 38 patients qu'elle estimait "ennuyeux" à l'aide d'injections massives de potassium, une substance utilisée notamment aux Etats-Unis pour les exécutions.

Lorsque l'affaire a été révélée, on parlait déjà de photos scabreuses prises à l'occasion de ces empoisonnements. L'infirmière était soupçonnée de poser à côté de ses victimes,  juste après leur expiration.

 

Hilare

Or ces photos viennent d'être diffusées dans la presse et confirment ces pratiques épouvantables. On peut y distinguer Daniela Poggiali posant hilare à côté de vieillards décédés et dressant son pouce, comme un signe de victoire.

Sur une autre, elle réalise des mimiques destinées manifestement à imiter l'expression du malade parvenu au terme de son agonie. A chaque occasion, elle n'hésite pas à rapprocher son visage à quelques centimètres de celui de la victime. 

 

Complicités

Au-delà de leur dimension épouvantable, ces photos - qui auraient été prises en janvier dernier - posent aussi la question des complicités dont aurait bénéficié l'infirmière tueuse. Selon les élements de l'enquête qui ont été rendus publics, il s'agirait d'un collègue qui aurait expliqué avoir agi sous la contrainte psychologique.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles