La France frappée par un attentat au coeur de Kaboul

Un attentat suicide dans l'enceinte du lycée Istiqlal de Kaboul, qui abrite également un centre culturel français, a fait au moins quinze blessés jeudi. [AFP]

Un attentat suicide a été perpétré jeudi contre le centre culturel français de Kaboul, dans l'enceinte du lycée français Esteqlal. Il a causé la mort de plusieurs personnes et provoqué de nombreux blessés, selon la le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

 

C’est un symbole de la France qui a été touché. Au moins une personne a été tuée jeudi et une vingtaine blessées lorsqu’un kamikaze a fait exploser sa charge a proximité d’une foule qui assistait à une pièce de théâtre, au sein du centre culturel français à Kaboul.

Ce dernier est situé dans l’enceinte du lycée franco-afghan Estaqlal, en plein coeur de la capitale afghane. Aucune victime fançaise n’est à déplorer. 

 

La piste des talibans privilégiée

L'attaque a été revendiquée par les talibans. L’assaillant, un adolescent de 15 à 17 ans, avait caché les explosifs sous ses habits.

"En prenant pour cible ce lieu de dialogue, c'est la culture et la création que les terroristes ont visé», a déploré François Hollande, exprimant «la solidarité de la France aux victimes et à leurs familles".

Cette attaque intervient alors que la tension est à son comble en Afghanistan, à l’approche du retrait des troupes de l’Otan à la fin du mois.

 

 
 

À suivre aussi

Le site d'un attentat suicide commis le 17 septembre 2019 lors d'un meeting électoral du président afghan Ashraf Ghani à Charikar, province de Parwan [ABDUL SHAHMIM TANHA / AFP]
Conflit Afghanistan : double attentat pendant la campagne électorale, au moins 48 morts
L'Afghanistan pourrait-il connaître une nouvelle vague de violences dans les prochaines semaines ?
Moyen-orient Afghanistan : le futur du pays dans le flou après l'arrêt des négociations entre les États-Unis et les talibans
Des hélicoptères militaires américains au dessus de Kaboul, le 19 août 2019 [Wakil KOHSAR / AFP]
paix Afghanistan : Donald Trump met fin aux négociations avec les talibans

Ailleurs sur le web

Derniers articles