Nigeria : Boko Haram commet son massacre le plus meurtrier

Capture d'écran d'une vidéo diffusée par Boko Haram le 13 juillet 2014 montrant le chef de file du groupe islamiste armé nigérian, Abubakar Shekau (c) [ / Boko Haram/AFP]

Il s'agit selon Amnesty International, du "massacre le plus meurtrier" perpétré par Boko Haram au Nigéria. Des centaines de civils, voire des milliers auraient été tués mercredi 7 janvier dans l'Etat de Borno.

 

Les islamistes nigérians de Boko Haram ont entièrement brûlé la localité de Baga dans l'État de Borno ainsi qu'une quinzaine de villages aux alentours, rapporte le site Jeune-Afrique.com.

Une ville déjà attaquée le 3 janvier dernier par le groupe terroriste, lors de la prise d'une base militaire.

Le bilan de ces attaques n'a pas encore été établi de façon précise. Mais selon certaines sources rapportées par Amnesty International, 2.000 personnes pourraient avoir perdu la vie.

Suite à cette attaque, l'armée nigériane a appelé à une coopération internationale face à Boko Haram. "L'attaque sur la ville (de Baga) par ces chiens et leurs méfaits depuis le 3 janvier 2015 devraient convaincre tous les gens bien intentionnés à travers le monde que Boko Haram représente le mal que nous devons éliminer tous ensemble, plutôt que de critiquer les personnes qui essayent de les contrer", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Chris Olukolade, dans un communiqué publié samedi soir.

 

À suivre aussi

Attaque Triple attentat de Boko Haram au Nigeria : le bilan monte à 30 morts
8 mars Tout savoir sur Aissa Doumara Ngatansou, première lauréate du Prix Simone Veil
Une victime des attaques dans le nord-est du Nigeria portée par les secouristes à Maiduguri, au Nigeria, le 17 juin 2018  [AUDU MARTE / AFP]
Terrorisme Nigeria : des attaques suicide perpétrées par des fillettes

Ailleurs sur le web

Derniers articles