Plus de 30 jihadistes de Daesh tués en Syrie

Un militant de l'Etat Islamique. [DR]

Plus de 30 jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été tués et un grand nombre de matériel détruit dans des frappes vendredi de la coalition conduite par les États-Unis, dans le nord de la Syrie, selon une ONG.

 

"Au moins 30 jihadistes, mais certainement plus, ont été tués vendredi dans des raids de la coalition contre des positions et des dépôts abritant des véhicules militaires et de chars, à l'est et à l'ouest de la ville de Raqa", capitale autoproclamée de l'EI, a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon son directeur Rami Abdel Rahmane, c'est à Abou Qobeih, une localité à l'ouest de Raqa, qu'ont été détruits des chars et des véhicules militaire pris à l'armée irakienne ainsi qu'une prison."Il y a de grosses pertes dans les rangs de l'EI. Les raids ont visé aussi des bases, des points de contrôle, ainsi qu'un camp d'entraînement et une prison dans la région de Mankhar, à l'est de Raqa", a-t-il précisé.

 

Une otage américaine tuée ?

Dans un communiqué diffusé sur des sites jihadistes, l'EI a parallèlement affirmé qu'une otage américaine avait été tuée lors d'un raid aérien de la coalition dans la région de Raqa.

"L'aviation de la coalition croisée a bombardé une position en dehors de la ville de Raqa après les prières du vendredi. Aucun combattant n'a été touché mais nous pouvons confirmer qu'une otage américaine a été tuée par les frappes", a indiqué l'EI.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles