Des hackers menacent la famille Obama

Le compte Twitter de Newsweek a été piraté pendant quelques minutes.[Capture d'écran Twitter. ]

Des hackers se réclamant de l'Etat Islamique ont pris le contrôle du compte Twitter de Newsweek et ont menacé Michelle Obama et sa famille. Le FBI a lancé une enquête.

 

"Je suis IS". C’est par ces mots faisant référence à "Je suis Charlie" que des "hackers" se revendiquant d’un Cybercalifat ont pris le contrôle du  compte Twitter de Newsweek et ont menacé la famille Obama, souhaitant une "sanglante Saint-Valentin" à Michelle Obama en ajoutant qu’ils surveillaient ses filles et son mari.

Dans un autre tweet, les "hackers" qui se réclament de l’Etat Islamique, affirment que "tant que les États-Unis et leurs satellites tueront nos frères en Syrie, en Irak et en Afghanistan, ils détruiront de l'intérieur leur système national de cyber sécurité".

 

Le "Cybercalifat" avait déjà frappé

Le FBI enquête sur ce piratage. Pour Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche, ces attaques rappellent "combien c’est important que le Congrès légifère en matière de cyber-sécurité". Le président Obama avait déjà appelé à cela le mois dernier.

Début janvier déjà, le même Cybercalifat avait piraté les comptes Twitter et Youtube d’un centre de commandement de l’armée américaine. Ils avaient tweeté : "L'EI est déjà là, nous sommes dans vos PC, dans chaque base militaire américaine". Ils avaient alors mis en ligne des documents de l’armée dont une liste des généraux américains assortie de leurs adresses ainsi que plusieurs plans d'installations militaires.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles