Maltraitance : sa femme renonce à porter plainte, il l'étrangle

Andrea Crew, victime de son mari Caleb.[Capture Youtube.]

Une femme, qui venait de renoncer à porter plainte contre son mari qui l’avait maltraitée, est morte étranglée des mains de son époux. Cette affaire sordide, qui vient d'être jugée, bouleverse les Etats-Unis.

 

Andrea Crew, une Américaine de 31 ans, est morte étranglée par son mari dans des circonstances particulièrement tragiques. Tout commence en juillet 2013 quand Caleb Crew, le mari d’Andrea et père de leurs deux enfants, renverse de l’huile de vidange sur la tête de sa femme.

Cet ancien marine, qui a notamment servi en Afghanistan, est immédiatement arrêté par la police suite au coup de téléphone d’Andrea aux forces de l’ordre de Fairfax, dans l’Etat de Virginie où réside la famille.

 

Elle ne porte pas plainte

Caleb Crew risque une peine d’emprisonnement pour les faits qui lui sont reprochés. Mais Andrea renonce finalement à porter plainte contre son époux, ne supportant pas l’idée de voir le père de ses enfants incarcéré, rapporte le Mirror. Au lieu de la direction de la prison, Caleb prend avec sa femme celle de la maison.

A peine arrivés à leur domicile, l’impensable se produit. Andrea et Caleb se disputent à nouveau, et Andrea menace cette fois-ci de ne pas se montrer si complaisante et de déposer plainte. C’en est trop pour Caleb qui lâche à son épouse « Adieu », avant de l’étrangler mortellement avec une cravate.

 

Il se rend au poste pour signaler la disparition

Pour tenter d’échapper à la justice, Caleb introduit le corps de sa femme dans un sac qu'il leste d’haltères avant de le jeter dans la rivière Occoquan. Le lendemain du meurtre, Caleb Crew se rend au poste de police pour avertir de la disparition de sa femme. Lorsqu’un pêcheur découvre 5 jours plus tard le corps d’Andrea, la police soupçonne rapidement Caleb. Ce dernier reconnaît finalement les faits devant les enquêteurs de Fairfax (Virginie).

Son procès qui s’est tenu fin janvier s’est conclu par un verdict de réclusion criminelle à perpétuité.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles