45.000 Egyptiens ont fui la Libye depuis la décapitation des 21 coptes

L'Egypte avait appelé ses ressortissants à quitter le Libye après l'exécution des coptes. [MOHAMED EL-SHAHED / AFP]

Plus de 45.000 ressortissants égyptiens ont fui la Libye depuis l'annonce le 15 février de la décapitation de 21 chrétiens coptes par le groupe Etat islamique (EI), ont indiqué vendredi des responsables et des médias officiels égyptiens.

 

Le nombre d'Egyptiens vivant en Libye n'est pas connu car nombre d'entre eux y sont entrés illégalement, mais ils seraient plusieurs dizaines, voire centaines de milliers, selon les estimations. Ils travaillent notamment dans la construction et l'artisanat.

Quelque 11.500 Egyptiens ont quitté la Libye via la Tunisie voisine, depuis l'annonce des décapitations par l'EI a précisé le porte-parole du ministère de l'aviation civile, Mohamed Rahma.

 

L'anarchie en Libye

Et dans la même période, près de 34.000 Egyptiens ont fui le pays par la frontière orientale, selon les médias officiels.

L'Egypte avait appelé ses ressortissants à quitter le Libye après l'exécution des coptes, qui étaient en grande majorité des Egyptiens. L'armée de l'air égyptienne avait aussitôt bombardé des positions jihadistes en Libye et appelé à une intervention militaire internationale.

L'EI, qui contrôle certaines régions en Irak et en Syrie, a profité de l'anarchie régnant en Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, pour étendre son emprise à ce pays, où il multiplie les exactions et les attaques suicide meurtrières.

À suivre aussi

Bintu (g) et son fils, à bord du Ocean Viking, le 10 août 2019 [Anne CHAON / AFP]
Humanitaire Sa traversée de l'enfer, Bintu l'a vécue en Libye plus qu'en mer
Attaque Libye : deux membres du personnel de l'ONU tués dans un attentat à Benghazi
Photo prise et difffusée le 5 juillet 2019 par l'ONG allemande Sea-Eye montrant des migrants à bord d'un canot pneumatique surchargé repéré dans les eaux internationales au large de la Libye [Fabian Heinz / sea-eye.org/AFP/Archives]
Drame Libye : les corps de 62 migrants repêchés après le «pire» naufrage de l'année, jeudi, au large de Khoms

Ailleurs sur le web

Derniers articles