Dix victimes françaises dans le séisme au Népal

10 Français sont morts dans le séisme qui a frappé le Népal. [Prakash Mathema / AFP]

Le bilan des victimes françaises du séisme survenu le 25 avril au Népal s’est alourdi.

 

Le Quai d’Orsay a fait savoir ce lundi 11 mai que leur nombre était passé à dix, alors que le dernier bilan publié mercredi faisait état de quatre victimes françaises et neuf disparus. Huit d’entre elles se trouvaient dans la vallée du Langtang, réputée pour le trekking, et les deux autres à Katmandou. Sauf en cas de de disparition non signalée, il pourrait s’agir d’un bilan définitif pour la France.

En revanche, le bilan total pourrait s’alourdir, alors que l’on compte 7 802 morts et plus de 16 000 blessés. Deux semaines après le séisme, les secouristes tentaient toujours d’accéder à certaines zones reculées situées sur les contreforts de l’Himalaya, alors que la plupart des routes sont coupées.

Et les populations touchées doivent faire face à la menace d’épidémies, notamment de choléra, comme l’ont souligné les Nations unies.

Autre problème, l’ONU a affirmé n’avoir reçu qu’une infime partie des fonds d’urgence promis par les pays. "Seuls 22,4 millions de dollars sont arrivés sur les 415 millions promis", a déploré son coordinateur au Népal Jamie McGoldrick. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles