Espionnage : Obama et Hollande se sont parlé

François Hollande et Barack Obama François Hollande et Barack Obama discutent lors du G7, en juin 2015, en Allemagne.[ALAIN JOCARD / AFP]

Le président américain Barack Obama a "réitéré sans ambiguïté" mercredi par téléphone à son homologue François Hollande "son engagement ferme" contre tout espionnage de dirigeant de pays allié, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

 

"L'échange", consécutif aux révélations dans la presse sur l'espionnage par les Américains des présidents français de 2006 à 2012, "a été l'occasion d'une mise au point sur les principes qui doivent gouverner les relations entre alliés en matière de renseignement", précise-t-on.

"Le président Obama a réitéré sans ambiguïté son engagement ferme, intervenu en novembre 2013 après l'affaire Snowden, et déjà rappelé lors de la visite d'Etat de (François Hollande en) février 2014, d'en terminer avec les pratiques qui ont pu avoir lieu dans le passé et qui étaient inacceptables entre alliés", a souligné l'Elysée.

L'entretien a eu lieu à 16H30 et a duré "un bon quart d'heure", a précisé l'entourage du chef de l'Etat. François Hollande "tenait à ce que Barack Obama réitère ses engagements explicitement".  "Des responsables français du renseignement se rendront très prochainement à Washington pour approfondir la coopération", a-t-on confirmé.

 

 

À suivre aussi

Justice Le vigile qui a tué un adolescent noir poursuit la famille de sa victime et réclame 100 millions de dollars
Une réforme de la justice et de la police est la première préoccupation des noires américaines, ainsi que du mouvement Black Lives Matter
Etats-Unis Quelle place pour les noirs américains dans l'élection présidentielle de 2020 ?
Dans un tweet partagé après la rencontre, Barack Obama a salué Greta Thunberg, «l'une des plus grandes défenseures de notre planète».
Climat Greta Thunberg a rencontré Barack Obama à Washington

Ailleurs sur le web

Derniers articles