14 soldats afghans tués par une frappe américaine

Des hommes s'entraînent pour intégrer l'armée afghane, le 23 octobre 2013 au nord de Kaboul.[AFP]

Quatorze soldats afghans ont été tués lundi matin par un tir fratricide des forces aériennes américaines dans la province de Logar, au sud de Kaboul, où sont implantés les rebelles talibans, a-t-on appris auprès des autorités locales.

 

"A 06H00 ce matin (01H30 GMT), deux hélicoptères américains ont attaqué un barrage de l'armée afghane", a déclaré Mohammad Rahim Amin, gouverneur du district de Baraki Barak, où l'incident s'est produit. "Le barrage a pris feu, et a été totalement détruit. Quatorze soldats afghans ont été tués".

Le porte-parole du gouvernement provincial, Din Mohammad Darvish, a confirmé ce bilan.

Les rebelles talibans sont très présents dans le district de Baraki Barak, mais la zone où l'incident a eu lieu "n'est pas suspecte. Le drapeau afghan flottait sur le barrage quand les Américains ont lancé leur attaque", a lancé Mohammad Rahim Amin.

Interrogé par l'AFP, un responsable militaire américain a dit "être au courant d'un incident impliquant les forces américaines dans la province de Logar. Une enquête est en cours".

Ce tir fratricide rappelle un incident similaire qui s'était produit en mars 2014 dans cette même province de Logar.

Cinq soldats afghans avaient été tués et huit autres blessés par un tir de la Force internationale de l'Otan dans le pays, l'Isaf, qui en décembre de l'an dernier a mis fin à sa mission de combat.

Depuis, les 12.500 soldats étrangers qui la composent, Américains pour la plupart, ont pour mission de former et conseiller leurs homologues afghans.

Ces derniers sont désormais seuls en première ligne face aux insurgés talibans qui ont lancé une offensive estivale d'envergure.

 

Vous aimerez aussi

Le chef du Pentagone par interim Patrick Shanahan (2e à D au premier rang) arrive à Kaboul le 11 février 2019 [Sylvie LANTEAUME / AFP]
Moyen-orient Le chef du Pentagone en Afghanistan pour sa première visite à l'étranger
Zalmay Khalilzad, parle au Mayflower Hotel à Washington, le 27 avril 2016   [Brendan Smialowski / AFP/Archives]
Moyen-orient Afghanistan : les pourparlers de paix entre les Etats-Unis et les talibans progressent
Localisation d'une attaque des talibans contre une base du renseignement militaire  [AFP  / AFP]
Talibans Afghanistan : au moins 65 morts dans une attaque contre une base militaire

Ailleurs sur le web

Derniers articles