L'Etat islamique disposerait d'un camp d'entraînement en Europe

Le village d'Osve en Bosnie.[Google maps]

Selon le Daily Mirror, l’Etat islamique serait désormais implanté en Europe. Le journal britannique fait état d’un camp d’entraînement de Daesh en Bosnie.

 

L’Etat islamique, présent en Irak et en Syrie, frappe également en Europe. Pourtant, l’organisation radicale ne disposait pas jusqu’à présent de base en Europe et se contentait de recruter depuis le Moyen-Orient. Selon le Daily Mirror, un pas aurait été franchi puisque le journal annonce que Daesh disposerait désormais d’un camp en Bosnie.

Selon le Daily Mirror, Daesh serait en train d’acquérir dans le plus grand secret des propriétés dans le petit village reculé d’Osve, situé à 130 km de kilomètres au nord de Sarajevo, en Bosnie. Il s'agirait pour l’Etat islamique de disposer d’un bastion sur le sol européen mais également d’un camp d’entraînement, selon les services de sécurité bosniens.

 

Difficile d'accès, au sommet d'une petite colline

Le village est idéalement placé : à proximité de la mer Adriatique, donc de la Méditerranée, Osve est accessible relativement facilement depuis l’Irak et la Syrie. Par ailleurs, à proximité de la Serbie et de la Turquie, la Bosnie est un des pays par lesquels les jihadistes circulent.

Le village est difficile d’accès, reculé, il ne figure pas sur les cartes GPS. Situées au sommet d’une petite colline, difficilement atteignables en voiture, les rares maisons d’Osve offrent une vue sur toute personne qui approcherait.

Selon le journal, 12 combattants de l’Etat islamique auraient été formés à Osve avant de partir pour la Syrie et 5 d’entre eux seraient morts. Un expert en terrorisme, Dzevad Galijasevic, explique : "De nombreux jihadistes sont partis d’ici et continuent d'en partir". Un villageaois explique : "Nous entendons régulièrement des coups de feu provenant des bois, à chaque fois pendant des périodes prolongées. Cela arrive chaque semaine".

 

Des propriétaires sympathisants de l'EI

L’un des propriétaires des habitations d’Osve serait Harun Mehicevic, sympathisant de l’EI qui vit aujourd’hui en Australie. Osman Kekic et IJazin Rizvic, qui combattent en Syrie avec le groupe jihadiste, seraient également propriétaires de maisons à Osve.

Les villageois s'inquiètent que des terroriste recensés comme tels en Bosnie puisse acquérir facilement des terres et des maisons.

Selon un rapport sur le jihadisme en Bosnie, "The Lure of the Syrian War : The Foreign Fighters", le pays compterait 156 hommes et 36 femmes engagés dans les combats en Syrie sur la période 2013-2014. 48 d’entre eux seraient retournés en Bosnie par la suite.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles