Elle affronte son cambrioleur grâce à des techniques de combat médiéval

[Capture Dailymotion]

Une Américaine a réussi à mettre en échec son cambrioleur, grâce à ses réflexes acquis lors de son entraînement au combat moyenâgeux.

 

Karen Dolley, une habitante d'Indianapolis, a eu la surprise d'avoir un visiteur nocturne dans sa maison la semaine dernière. Elle a alors bondi pour allumer la lumière, et a trouvé un homme dans sa salle à manger. Son sang n'a fait qu'un tour et l'Américaine s'est ruée sur l'intrus, lui assenant une violente série de coups de poing, et le coinçant ainsi dans sa chambre.

 

karen.jpg

 

Pour se défendre, Karen a tenté d'attraper son pistolet qui se trouvait dans un tiroir, en vain. Elle s'est alors rabattue sur un sabre japonais, un ninjato, qui était exposé à proximité de son lit. Malgré la différence de taille (1,67m contre près d'1,80m), la "combattante" a menacé de sa lame l'agresseur, le tenant ainsi en respect en le forçant à s'agenouiller.

 

ninjato.jpg

 

Elle en a profité pour appeler la police, qui n'a mis que quelques minutes à arriver et à interpeller le cambrioleur. Choqué et sous l'emprise de drogue, il a été conduit à l'hôpital.

"J'imagine que je n'ai pas de problème pour me défendre", a commenté avec humour Karen. Elle a expliqué ses capacités par l'entraînement qu'elle a suivi quand elle était âgée de 18 ans. La femme avait en effet pris des cours auprès de la  Société Créative d’Anachronisme, qui enseigne des techniques de combat datant du Moyen-Age et organisait des reconstitutions historiques.

 

combat.jpg

 

Portant un casque, un bouclier et une armure, la jeune Karen avait alors pratiqué le combat à l'épée. Elle avait également appris à se déplacer et à attaquer avec confiance et agressivité.

"Je suis contente de savoir que même si je me fais réveiller au milieu de la nuit, je je suis capable de remporter un combat", souligne-t-elle. Pas rancunière, elle a également pardonné à son cambrioleur, qui s'était excusé dans la foulée. Elle lui en veut uniquement de l'avoir privé de sommeil et effrayé son chat.

 

Championnat du monde de Combat Médiéval

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles