Des Casques bleus pour protéger les sites menacés par Daesh ?

Les ruines de Palmyre, inscrite au patrimoine mondiale de l'humanité, ont été partiellement détruites par les Jihadistes de Daesh.[Joseph Eid / AFP]

L’Unesco souhaiterait que l’ONU dépêche des membres de sa force de maintien de la paix sur des sites historiques menacés par Daesh.

L’organisation qui veille à la protection du patrimoine mondial de l’humanité a validé cette proposition, dévoilée par le ministre de la Culture italien Dario Franceschini et approuvée par 53 nations. Une décision motivée par les nombreuses destructions opérées par le mouvement jihadiste, comme à Palmyre (Syrie), prise par Daesh en mai dernier.

«Face aux attaques terroristes de Daesh et les terribles images de Palmyre, la communauté internationale ne peut se tenir à l’écart et regarder,» a affirmé le parlementaire transalpin, ajoutant que les membres permanents du conseil de sécurité avaient d'ores et déjà donné leur aval.

Ces Casques Bleus culturels se rendraient ainsi dans les endroits menacés par le terrorisme ou les catastrophes naturelles et auraient pour tâche de les protéger ou de les défendre avant qu’ils ne soient détruits. Afin de faire face à cette menace, Dario Franceschini a appelé les Nations Unies à immédiatement définir les aspects opérationnels de cette force internationale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles