Indonésie : des incendies menacent des millions de personnes

Ces feux ont été causés par l'homme dans le cadre de l'agriculture sur brûlis. [BAY ISMOYO / AFP]

Des feux de forêts ravagent depuis quelques semaines les îles indonésiennes, faisant craindre le pire pour la santé des habitants et l'écosystème local.

Si ces feux volontaires, causés par l’agriculture sur brûlis (technique consistant à défricher par le feu les terrains fertiles pour maximiser la production), sont pratiqués depuis plusieurs années, la sécheresse due au passage du courant chaud El Niño, les rendent aujourd’hui incontrôlables.

En plus de détruire l’habitat de nombreuses espèces endémiques de la région, les flammes produisent une fumée si âcre qu’elle empoisonne peu à peu les populations locales. Depuis le début de cet épisode, plusieurs centaines d’Indonésiens ont présenté des signes d’infections respiratoires provoquées par la libération d’une importante quantité de CO2 dans l’air. Un danger qui guette également les animaux, de nombreux orang-outans vivant dans la foret ayant présenté les même symptômes que les hommes.

Le gouvernement démuni

Aujourd’hui, le gouvernement du pays se révèle dépassé par la situation. Selon Link Media, qui tente de mettre en lumière l’ampleur du désastre, le combat contre le feu coûterait, en hommes et en matériel, jusqu’à 50 millions de dollars par jour.

Malgré cela, les soldats du feu s’avèrent sous-équipés pour endiguer la progression des flammes. La population, quant à elle, n’est protégée que par de minces masques chirurgicaux peu adaptés à la toxicité de la fumée.
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles