Des pétards du nouvel an nommés "Paris" font polémique en Allemagne

[Capture d'écran Twitter - @TheLocalGermany]

La chaîne de discount allemande Aldi a été la cible de nombreuses critiques pour avoir mis en vente des fusées et pétards du nouvel an nommés "Paris" dans ses magasins.

Lorsque le discounter Aldi a sorti sa gamme de pétards et fusées mardi, six semaines après les attentats qui ont causé 130 morts dans la capitale française, il a créé une vague de réactions de la part des internautes, choqués par cette maladresse de la part de l'enseigne.

"Faux pas marketing" pour le site spécialisé d'actualité des médias Meedia, "faute de goût" pour le Huffington Post, "Aldi se couvre de honte" pour Die Welt : les médias allemands n'étaient pas tendres dans leurs éditions en ligne.  

Et la situation qui n'a pas manqué de faire réagir la twittosphère : "Aldi qui met en vente des pétards appelés "Paris"... A quand les bombes à eau "Damas" ? ironise @DestreilleT; "ils sont sérieux ???" s'indigne @BourasNassim

La série "Paris" a commencé en février dernier, a-t-elle précisé, soit bien avant les attaques du 13 novembre, mais juste après celles du 7 au 9 janvier, qui avaient fait 17 victimes dont des dessinateurs du journal satirique Charlie Hebdo.

Les Allemands sont extrêmement friands de pétards et fusées lumineuses pour le soir du 31 décembre, dont la vente est strictement règlementée et ne peut avoir lieu que pendant les trois jours précédent la Saint-Sylvestre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles