Les chutes du Niagara bientôt asséchées

[CC / moodesigner / Pixabay]

Les célèbres chutes du Niagara pourraient bien présenter un aspect méconnaissable ces prochains mois. En effet, pour refaire deux ponts piétons vieux de 115 ans, l’administration des parcs de l’État de New York envisage rien de moins que d’assécher la rivière Niagara.

Les ponts en question qui permettent de rejoindre Goat Island, l’île située entre les chutes canadiennes et américaines, sont si détériorés que les autorités ont installé en 2004 des passerelles temporaires. Et depuis, les travaux sont repoussés, faute de financements.

A lire aussi : Une popstar japonaise obtient le droit d'avoir un petit ami

La solution radicale d'assécher la rivière pour résoudre le problème est désormais sur la table. Elle est évoquée noir sur blanc par un rapport des autorités révélé par Sky News. Ce rapport recommande de dévier d’ici à trois ans l’eau qui dévale en temps normal les chutes du côté américain vers le bras de la rivière qui se déverse plus au sud, formant les chutes canadiennes.

Déjà asséché en 1969

Les travaux sur ces deux ponts empruntés chaque année par les quelques 12 millions de visiteurs qui se pressent sur le site devraient durer entre cinq mois et neuf mois selon le même rapport. Les auteurs ne s’inquiètent pas outre mesure de l’impact que pourrait avoir une telle décision. Bien au contraire. «L’assèchement sera probablement une attraction touristique, une opportunité unique de voir les chutes et la rivière sans eau».

Si l’opération se réalisait, cela ne serait pas une première. En effet, les chutes du Niagara ont déjà été privées d'eau. La dernière fois, c'était en 1969. Deux corps et des millions de pièces de monnaie y avaient été découvertes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles