Aux moins 20 morts aux Fidji après le passage d'un cyclone

Photo prise le 20 février 2016 et fournie le 21 février par l'Unicef, montrant un paysage de Tamavua (Fidji) touché par le plus puissant cyclone de l'histoire des îles Fidji [UNICEF Pacific / UNICEF Pacific/AFP] Photo prise le 20 février 2016 et fournie le 21 février par l'Unicef, montrant un paysage de Tamavua (Fidji) touché par le plus puissant cyclone de l'histoire des îles Fidji [UNICEF Pacific / UNICEF Pacific/AFP]

Les îles Fidji ont entrepris de gigantesques opérations de nettoyage après le passage sur l'archipel du Pacifique du plus puissant cyclone de son histoire, qui a fait au moins 20 morts, détruit un grand nombre de maisons et endommagé les infrastructures.

Le cyclone tropical Winston était accompagné de vents atteignant 325 km/h. Winston est le seul cyclone de catégorie 5 à avoir jamais touché les Fidji, un archipel mélanésien très dépendant du tourisme et où vivent 900.000 habitants.

Le cyclone a fait au moins 20 morts, a annoncé lundi l'organisation humanitaire non gouvernementale Care Australia, citant des responsables gouvernementaux fidjiens.

"Care Australia peut confirmer le chiffre de 17 morts", a déclaré un porte-parole de cette ONG après un briefing avec des responsables fidjiens des opérations de secours à Suva, la capitale de l'archipel. Auparavant, l'Office des Nations Unies pour l'aide humanitaire (Ocha) avait donné un premier bilan de six morts.

Le bilan pourrait continuer à s'alourdir à mesure que parviendront dans la capitale des informations en provenance des régions reculées de l'archipel.

"Des maisons ont été détruites, beaucoup de zones basses ont été inondées", a déclaré le Premier ministre Voreqe Bainimarama. "Après ce drame, beaucoup sont privés d'électricité et d'eau et n'ont plus accès aux communications".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles