Le frère de Salah Abdeslam licencié par la ville de Molenbeek

Mohamed Abdeslam, frère du terroriste Salah Abdeslam, licencié par la commune de Molenbeek[Capture d'écran RTL.be]

La commune belge de Molenbeek a licencié Mohamed Abdeslam de son poste à l’administration communale pour rupture de confiance.

Le collège communal de Molenbeek a en effet considéré qu’il y avait une rupture de confiance avec son employé suite aux propos tenus par Mohamed Abdeslam dans la presse après s’être entretenu avec son frère Salah en prison. Mohamed Abdeslam avait affirmé que son frère «avait volontairement refusé de se faire sauter» le soir du 13 novembre, et qu’il exprimait des regrets.

A lire aussi : Mohamed Abrini arrêté : la France reste en alerte

Dès le lendemain des attaques, le frère de Salah Abdeslam s’était mis en congé maladie et n'était plus revenu travailler depuis cinq mois. Le collège communal n’a pas invoqué de faute grave dans la procédure de licenciement, et versera donc à Mohamed Abdeslam des indemnités.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles