Quels sont les pays les plus dangereux pour les touristes ?

L'Afrique et l'Asie sont deux continents jugés particulièrement dangereux, en raison de leurs niveaux élevés de menace terroriste et de corruption. L'Afrique et l'Asie sont deux continents jugés particulièrement dangereux, en raison de leurs niveaux élevés de menace terroriste et de corruption. [ [© Louis Alexander Doré / CartoDB]]

Où ne pas aller ? Le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth, organe du gouvernement britannique, a récemment actualisé ses conseils de sécurité en matière de tourisme.

Une mise à jour survenue après le triple attentat suicide qui a frappé la semaine dernière l'aéroport international Atatürk d'Istanbul et fait 45 morts. Le Foreign and Commonwealth Office (FCO) a ainsi déconseillé aux touristes internationaux de s'aventurer dans le sud-est de la Turquie, au risque de trop s'approcher de la frontière syrienne. Les environs de la ville de Diyarbakir (à cent kilomètres de la Syrie) sont particulièrement sujets à risques, selon le Bureau.

L'Afrique et l'Asie, mauvais élèves malgré eux

La nouvelle carte des "zones à éviter", repérée par le site d'information Indy100 et dessinée par un certain Louis Alexander Doré, divise les pays selon trois critères : tourisme sans risque (en vert), déconseillé dans certaines régions du pays (en jaune) et déconseillé dans l'ensemble du pays (en rouge). Ténors de ce triste palmarès, les continents africains et asiatiques sont jugés les plus dangereux, en raison de leurs niveaux élevés de menace terroriste et de corruption.

A lire aussi : Le top 10 des pays à visiter, selon la plus jeune personne ayant voyagé partout

Certaines zones de Russie limitrophes de l'Ukraine sont également pointées du doigt, à cause du conflit qui sévit dans la région depuis 2014. Enfin, le nord de l'Amérique du Sud : cette année encore, la Colombie est loin d'être un gage de vacances idylliques, l'épidémie de virus Zika, la violence des gangs et le trafic de drogue étant susceptibles de venir gâcher la fête.

Le futur touriste en quête active de frissons mais au goût prononcé pour la vie peut se renseigner en détails sur le site du FCO.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles